AMP et SEO: Avantages et Pièges


Le monde du web évolue constamment avec des technologies toujours plus innovantes et performantes. Parmi ces dernières, l’AMP (Accelerated Mobile Pages) est devenu un élément incontournable en matière de référencement et de performance sur mobile. Mais quels sont réellement les avantages et les pièges liés à cette technologie ? Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons mené l’enquête.

Qu’est-ce que l’AMP ?

L’Accelerated Mobile Pages est un projet open source lancé par Google en 2015. Son principal objectif est d’améliorer la vitesse de chargement des pages web sur les appareils mobiles, pour offrir une expérience utilisateur optimale. Pour cela, l’AMP utilise une version allégée du HTML, appelée HTML AMP, ainsi que des bibliothèques JavaScript spécifiques.

Ce format permet de charger les pages beaucoup plus rapidement que le HTML classique, en supprimant certains éléments souvent lourds en termes de ressources (publicités intrusives, animations…). De plus, les pages AMP sont mises en cache par Google, ce qui accélère encore davantage leur chargement.

Les avantages de l’AMP pour le SEO

L’utilisation de l’AMP présente plusieurs avantages pour le référencement naturel. Tout d’abord, la vitesse de chargement étant un critère pris en compte par Google dans son algorithme de classement, les pages AMP peuvent bénéficier d’un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

De plus, Google met en avant les pages au format AMP dans son carrousel d’actualités, situé en haut des résultats de recherche sur mobile. Les sites qui adoptent ce format ont donc une visibilité accrue et sont susceptibles d’attirer davantage de trafic.

En outre, l’amélioration de l’expérience utilisateur grâce à un chargement rapide et fluide des pages web peut avoir un impact positif sur le taux de rebond et la durée de visite, deux facteurs également pris en compte par Google pour déterminer la qualité d’un site internet.

Les pièges à éviter avec l’AMP

Au-delà des avantages indéniables liés à l’utilisation de l’AMP, il convient également d’être conscient des éventuels pièges et problèmes qui peuvent survenir. Le premier concerne la monétisation des sites web. En effet, le format AMP étant très restrictif en matière de publicités et de widgets externes, les revenus générés par ces éléments peuvent être réduits pour les sites qui migrent vers ce format.

"Le format AMP étant très restrictif en matière de publicités et de widgets externes, les revenus générés par ces éléments peuvent être réduits."

Autre problème potentiel : la dilution du trafic. Les pages AMP étant hébergées sur les serveurs de Google, elles possèdent une URL différente de celle du site d’origine. Ainsi, si un internaute partage une page AMP sur les réseaux sociaux, cela générera du trafic vers l’URL AMP et non vers le site d’origine. Cela peut entraîner une dilution du trafic et rendre plus difficile l’analyse des performances SEO.

Enfin, la mise en place de l’AMP peut s’avérer complexe et chronophage pour certains sites web, notamment ceux qui utilisent des technologies propriétaires ou qui ont déjà optimisé leur vitesse de chargement par d’autres moyens. Il est donc important de bien peser le pour et le contre avant de se lancer dans la mise en place de ce format.

Faut-il adopter l’AMP pour améliorer son SEO ?

La réponse à cette question dépendra essentiellement des objectifs et des contraintes spécifiques à chaque site web. Pour les sites d’actualité ou les blogs qui cherchent à maximiser leur visibilité sur mobile, l’adoption de l’AMP peut être un véritable atout.

Cependant, pour les sites e-commerce ou ceux qui tirent une part importante de leurs revenus des publicités, la mise en place de l’AMP doit être envisagée avec prudence. Il convient alors d’évaluer les gains potentiels en termes de référencement et de trafic par rapport aux éventuelles pertes de revenus liées aux restrictions imposées par ce format.

Enfin, il est important de rappeler que l’AMP n’est pas la seule solution pour améliorer la vitesse de chargement et l’expérience utilisateur sur mobile. Des techniques d’optimisation des ressources, comme la compression des images, la minification du code ou l’utilisation d’un CDN, peuvent également contribuer à améliorer les performances d’un site web sans avoir recours à l’AMP.

Ainsi, l’AMP présente des avantages indéniables pour le SEO et l’expérience utilisateur sur mobile, mais il convient de bien analyser les spécificités de chaque site et les éventuels pièges liés à cette technologie avant de se lancer dans son adoption.